• Partager :
single.php

Femmes victimes de violence : un accompagnement vers l’emploi

Depuis 2002, la plateforme d’insertion professionnelle pour les femmes victimes de violence1 accompagne chaque année plus de 120 femmes (157 femmes en 2019 et 125 femmes en 2020) qui ont subi des violences conjugales ou familiales ; elle vise à répondre à leur objectif d’accéder à l’emploi pour être autonome. Elisabeth Moreno, la Ministre déléguée à l’Égalité entre les femmes et les hommes, la diversité et l’Égalité des chances a souhaité nous rencontrer. Une occasion de mettre en avant un dispositif discret pour protéger les femmes.

L’accompagnement proposé par nos deux conseillères lors d’entretiens individuels réguliers vise à prendre en compte les violences subies telles que la perte de confiance, la difficulté à poser des limites, la peur de l’autre, de la hiérarchie.

Un travail en collectif est essentiel en parallèle et permet aux femmes de retrouver un lien social, d’appartenir à un groupe, de s’entraider et de s’encourager dans le travail sur soi. Puis un parcours d’ateliers spécifiques est proposé aux femmes autour de la confiance en soi, l’image de soi et la posture avec comme objectif de se recentrer sur soi et de se retrouver en tant que femme.

Se reconstruire par l’emploi

Le parcours vers l’insertion professionnelle en est ainsi facilité. L’emploi favorise la reconstruction à travers :

  • l’autonomie financière, qui permet l’accès à un logement, apporte un sentiment de sécurité et une indépendance
  • la reconstruction identitaire,
  • l’utilité sociale et la confiance en soi, par une valorisation à travers le travail, une montée en compétences et de nouvelles perspectives d’avenir.

Nous accompagnons des femmes très impliquées dans leurs parcours d’insertion, malgré leurs difficultés : de langues, niveau scolaire, de manque d’expérience, l’isolement, une fragilité liée à des peurs, une difficulté à se projeter, à exprimer ses envies, ses besoins, à faire des choix, la complexité de la situation pour préserver leurs enfants, et l’emprise qui est toujours présente dans la plupart des situations malgré la séparation.

Les femmes accompagnées bénéficient de l’ensemble de notre offre de services : ateliers, sessions de recrutements, forums et offres d’emploi. En 2020, malgré la crise sanitaire, la plateforme a maintenu son activité et 125 femmes ont été accompagnées avec succès vers l’emploi ou la formation.


Reportage photos – Ludovic Failler – Ville de Rezé

1 La plateforme Femmes victimes de violence est un dispositif créé en 2002, financé par le Département, l’Etat (DRDFE) et l’Europe (FSE)

Classés dans :

Cet article a été écrit par Pascal Couffin


 

Retour aux actualités
Imprimer la page